Fonctionnement

Il existe de nombreux modèles d’alarmes sur le marché. On fait donc son choix en fonction de ce dont on veut se protéger (incendie, gaz, intrusion, monoxyde de carbone, fuite d’eau, chute dans la piscine, etc.). Qu’elle soit filaire ou sans fil, l’alarme a pour rôle de prévenir les habitants d’un logement quand un danger est en cours.

Fonctionnement d’un système d’alarme

Les alarmes fonctionnent à peu près toutes de la même façon. Un système d’alarme comprend une centrale et des détecteurs. Les détecteurs doivent être placés à des endroits stratégiques en fonction de ce qu’ils doivent détecter, par exemple au plafond pour les détecteurs de fumée, près de la chaudière au fioul pour les détecteurs de monoxyde de carbone, au sous-sol pour la prévention des inondations, au niveau des portes et des fenêtres pour les alarmes anti-intrusion, etc.

Pose d'un détecteur de fumée

Les détecteurs préviennent la centrale dès qu’il y a une variation de l’environnement telle qu’une augmentation de température soudaine et de la fumée pour une alarme anti-incendie, un mouvement d’eau pour une alarme de piscine, un mouvement humain pour l’alarme anti-intrusion, etc.

Transmission de l’information par les ondes

La transmission de l’information des détecteurs vers la centrale se fait par des câbles électriques pour une alarme filaire et par des ondes radios pour une alarme sans fil. A noter que dans le cas d’un système d’alarme sans fil, les ondes radios peuvent subir des interférences qui peuvent altérer le bon fonctionnement de l’installation. De plus, certains cambrioleurs expérimentés savent comment brouiller ses ondes et ainsi parvenir à couper l’alarme pour ensuite s’introduire dans l’habitation.

Enfin, les ondes radios ont une portée restreinte. Les alarmes sans fil ne sont donc pas recommandées pour des logements dont la superficie est supérieure à 100 m² ni ceux dont les murs sont en béton armé puisque dans ce cas, elles ne passent pas.

Paramétrer son système d’alarme

Pour qu’une alarme présente un fonctionnement optimum, un grand soin doit être apporté à son paramétrage. Si le système est mal paramétré, elle risque de se déclencher inutilement ou pire ne pas se déclencher quand il le faudrait. Il est donc vivement conseillé de faire appel à un professionnel du secteur pour son installation.

Système d'alarme Kidde
Système d’alarme © Kidde

Les alarmes ont différents types d’avertisseurs. La plupart du temps, c’est un signal sonore qui retentit. Dans le cas d’une alarme anti-intrusion, le bruit a pour but d’effrayer et de faire fuir les intrus. Dans le cas des alarmes qui détectent les incendies, les fuites de gaz ou de monoxyde de carbone, la sirène est forte puisqu’elle doit entraîner une réaction rapide et alerter vivement les habitants notamment la nuit.

Alarme visuelle pour les personnes sourdes

Pour les personnes sourdes et les personnes malentendantes, les alarmes sont visuelles.

Certaines alarmes anti-intrusion sont silencieuses et ont pour but de prendre les malfaiteurs en flagrant délit. Elles se déclenchent donc auprès d’un PC de sécurité relié qui prévient aussitôt les autorités pour qu’elles interviennent au plus vite. Enfin, on peut complémenter un système d’alarme avec différents accessoires.

Ainsi, les détecteurs de fumée peuvent être couplés avec des jets d’eau et les alarmes anti-intrusion sont parfois assistées d’un système de vidéosurveillance comme dans les banques par exemple.

A LIRE ÉGALEMENT :