Capteurs solaires (chauffage)

Les capteurs solaires ont pour fonction de capter l’énergie du soleil puis de transporter sa chaleur par le biais d’un fluide caloporteur, qui peut-être liquide ou bien gazeux, dans le but de produire de l’eau chaude. Cette eau chaude sera ensuite transmise aux canalisations du réseau de chauffage. Selon les installations, elle sera aussi utilisée pour un usage domestique et sanitaire (douche, bain, vaisselle, etc.) mais aussi pour réchauffer l’eau de la piscine.

Plan capteur solaire thermique
Plan capteur solaire thermique par © Clipsol

Les différents types de capteurs solaires

Il existe trois grandes catégories de capteurs solaires disponibles actuellement dans le commerce : les capteurs à tubes sous vide, les capteurs vitrés et les capteurs non-vitrés. On les choisira en fonction des lieux et des surfaces que l’on a besoin de chauffer.

Les capteurs solaires sont tous des capteurs thermiques qui vont absorber la chaleur des rayons du soleil puis la diffuser à un liquide caloporteur (= qui transporte la chaleur).

Les capteurs solaires à tubes sous vide sont souvent utilisés quand la pente du toit n’a pas un angle optimal pour les autres types de capteurs solaires parce que ceux-ci n’ont pas besoin d’une inclinaison particulière pour fonctionner comme il se doit. On peut d’ailleurs les positionner au sol. Dans le tube sous vide, on trouve un absorbeur de chaleur et un fluide caloporteur (gazeux ou liquide). Le premier transmet son énergie au second qui l’envoie au caloduc. Le caloduc, un tube vidé de tout son air, est un collecteur de chaleur dont la pression est très faible ce qui lui permet de faire bouillir le liquide même quand la température est basse. Les capteurs solaires à tubes sous vide ont un excellent rendement les jours de grand ensoleillement.

Capteur à tubes sous vide

Les capteurs solaires vitrés se composent d’un caisson fermé par une vitre transparente qui laisse passer les rayons du soleil pour en capter la chaleur. Derrière cette vitre transparente, se trouve une feuille qui réceptionne la chaleur pour la transmettre au fluide caloporteur qui, dans ce dispositif, est en règle générale de l’eau mélangée à de l’anti-gel. Les capteurs solaires vitrés ont une capacité d’absorption de la chaleur plus importante que les deux autres types de capteurs solaires.

Compteur de gaz
Les capteurs solaires vitrés par © Espace Info Énergie du Rhône

Enfin, les capteurs solaires non-vitrés sont de deux sortes : en plastique ou en acier inoxydable. Les capteurs solaires non-vitrés en plastique sont principalement utilisés pour le chauffage de l’eau des piscines. Ils captent les rayons du soleil et les restaurent aussitôt à l’eau de la piscine. Les capteurs solaires non-vitrés en acier inoxydable peuvent aussi servir à chauffer l’eau de la piscine mais leur usage est plutôt réservé à l’irrigation des planchers chauffants et au préchauffage de l’eau chaude domestique. Les capteurs solaires non-vitrés sont les plus efficaces quand il s’agit de réchauffer de l’eau froide.

L’installation de capteurs solaires thermiques

L’installation de capteurs solaires se fait généralement par un professionnel. Il étudiera vos besoins (chauffage seul, chauffage et eau domestique, piscine, serre, etc.) et il saura vous conseiller sur le type de capteurs solaires à installer en fonction de votre budget (et des aides auxquelles vous avez peut-être droit), de l’orientation de votre logement et de la place dont vous disposez.

A LIRE ÉGALEMENT :