Fonctionnement solaire

Le soleil a depuis la nuit des temps servi pour le chauffage des habitations et de l’eau de boisson et de lavage. Avec l’avènement de l’électricité et l’utilisation courante du gaz dans la plupart des logements, qui ont apporté de la modernité dans les foyers, il a été de moins en moins utilisé pour un usage domestique.

Avec la forte augmentation des tarifs du gaz, du fioul et de l’électricité, il suscite ces derniers temps un vif regain d’intérêt dans le domaine de l’énergie. C’est une ressource entièrement gratuite et absolument inépuisable. Il fait partie de ce que l’on nomme les énergies renouvelables. Il est aussi bien évidemment totalement non polluant, il ne demande aucune extraction contrairement aux énergies fossiles et ne rejette aucun gaz à effet de serre. C’est une énergie propre et disponible.

Le chauffage solaire, comment ça marche ?

Pour utiliser la chaleur qui émane du soleil, il faut en capter un maximum de rayons, réussir à la stocker pour pouvoir ensuite la réutiliser pour le chauffage des habitations mais aussi pour la production d’eau chaude. Quand la chaleur du soleil est utilisée à la fois pour le chauffage et l’eau courante, on appelle cela une installation de système solaire combiné ou encore une installation combi solaire. C’est l’alternative la plus intéressante, que ce soit d’un point de vue écologique ou d’un point de vue économique. Cela permet d’installer en une seule fois tout le système qui permettra quasiment une autosuffisance énergétique si l’on vit dans un lieu très ensoleillé.

Le chauffage solaire

Pour ceux qui habitent dans des zones moins ensoleillées, cela permet tout de même une très large diminution de la facture énergétique en couvrant une bonne partie des besoins domestiques du foyer car n’oublions pas que la chaleur solaire peut se stocker, elle ne se perd pas. Pour couvrir l’autre partie des besoins énergétiques, il conviendra de se procurer un ou plusieurs chauffages d’appoint (au gaz, au fioul, électrique, etc.).

Fonctionnement du chauffage solaire
Fonctionnement du chauffage solaire par © ADEME

Cette technique est de plus en plus utilisée pour les constructions des habitations dites passives mais aussi pour la rénovation thermique de bâtiments anciens car elle entraîne un crédit d’impôt non négligeable qui financera une partie des travaux et allègera bien évidemment la facture. Son installation est assez simple mais requiert la participation d’un professionnel agréé pour être en conformité avec la législation en vigueur et les normes de sécurité.

Des capteurs solaires installés sur le toit

Pour un chauffage solaire classique, des capteurs solaires sont installés sur le toit de l’habitation. Le professionnel définit leur angle d’inclinaison en fonction de l’ensoleillement et de la portée des rayons. La chaleur des rayons du soleil est transmise par leur biais au réseau d’eau du chauffage qui circule ensuite dans tous les radiateurs pour réchauffer l’air intérieur de l’habitation. Pour l’eau chaude sanitaire (douche, bain, vaisselle, etc.), il convient d’installer un ballon d’eau chaude qui va stocker le liquide en le maintenant à bonne température.

Le chauffage solaire est aussi utilisé pour le chauffage du plancher. Dans ce cas précis, c’est la dalle en béton sur laquelle repose le plancher qui stocke la chaleur puis la restitue au besoin.

Les capteurs solaires

Enfin, le chauffage solaire sert aussi à avoir une température agréable dans sa piscine. Pour cela, on installe des capteurs solaires dont la taille est à définir en fonction de celle de la piscine et du degré d’ensoleillement des lieux. La chaleur récupérée est directement mêlée à l’eau pour un confort quasi immédiat.

A LIRE ÉGALEMENT :