Isolation fenêtre

L’isolation est essentielle dans une habitation pour ne pas perdre inutilement l’énergie calorifique qu’elle contient. Une grande partie de la déperdition énergétique s’effectue au niveau des fenêtres. Elles doivent donc être isolées le mieux possible.

Avec des fenêtres mal isolées, c’est la facture énergétique qui s’envole et on augmente d’autant les émissions de gaz à effet de serre.

Bénéficiez d’un crédit d’impôts

Logo de l'AnahDans le cadre d’un bouquet de travaux, l’État propose un crédit d’impôts de 25 % si on change ses fenêtres classiques pour des fenêtres isolantes, double ou triple vitrage. Ce montant est déduit de l’impôt et pour les ménages qui n’en paient pas, il est reversé sous forme de chèque ou de virement.

Les collectivités locales et l’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat, l’Anah, peuvent également proposer des aides financières dans le cadre d’un projet de rénovation énergétique de son logement. Il suffit tout simplement de les contacter pour savoir ce à quoi l’on peut prétendre.

Crédit d'impôt : fenêtrePlus la surface de la fenêtre est grande, comme pour une baie vitrée par exemple, plus la zone sera froide si elle n’est pas baignée par les rayons du soleil. C’est pourquoi, il est important de poser des fenêtres double ou triple vitrage qui ont la capacité de retenir la chaleur, ce qui permet de moins utiliser le chauffage.

De l’air est emprisonné entre les vitres ce qui offre une très forte résistance thermique. Certains modèles de vitres, un peu plus chers, contiennent des gaz tels que le krypton, le xénon ou l’argon qui présentent une résistance thermique encore plus importante.

Optez pour du double ou triple vitrage

Dans le cadre d’une rénovation, il est conseillé de faire poser des fenêtres à double vitrage qui peuvent faire faire jusqu’à 40 % d’économie sur sa facture de chauffage. Une fenêtre à double vitrage se présente sous la forme de deux parois avec de l’air qui est emprisonné entre les deux et selon les modèles, cet air peut être remplacé par du gaz tel que le krypton, le xénon ou encore l’argon.

Le gaz présent entre les deux parois va accroître les performances énergétiques de la fenêtre à double vitrage.

Déperdition de chaleur dans la maison

Si on fait construire sa maison ou son appartement, il est plutôt conseillé d’envisager la pose de fenêtres à triple vitrage. Elles se composent de trois parois et de deux espaces d’air ou de gaz emprisonné. Leurs performances sont encore plus élevées que pour les fenêtres à double vitrage mais elles présentent l’inconvénient d’être plus lourdes.

> A lire également : Quel type de vitrage choisir ?

Si on ne souhaite pas changer toutes ses fenêtres pour des fenêtres isolantes, il existe également la possibilité de poser un survitrage sur les fenêtres déjà existantes mais les résultats seront moins bons en termes de déperdition énergétique mais c’est tout de même plus avantageux que de ne rien faire du tout.

Veillez à une bonne isolation thermique

Choix du vitrage

Les fenêtres à double et à triple vitrage s’installent indifféremment sur des menuiseries en bois, en aluminium ou en PVC. Toutefois, c’est ce dernier qui offre la meilleure isolation thermique. Quel que soit le modèle de fenêtre choisi, il convient de faire très attention à l’étanchéité lors de la pose.

En effet, il ne sert à rien d’avoir des fenêtres présentant de très grandes propriétés d’isolation thermique si les joints d’étanchéité sont mal faits et laissent passer l’air.

A LIRE ÉGALEMENT :