Vitrage fenêtre

Pour un vitrage de fenêtre optimal, celui-ci doit être double ou triple. Le simple vitrage est à bannir pour des raisons écologiques et économiques. En effet, la fenêtre à simple vitrage laisse passer l’air en grande quantité ce qui oblige le chauffage à produire un maximum de chaleur qui de surcroît s’envolera par les fenêtres. Cela augmente les émissions de gaz à effet de serre et la facture de chauffage.

Fenêtre en double vitrage

Fenêtre double vitrage
Fenêtre en double vitrage

Le double vitrage est un très bon isolant thermique et un excellent isolant phonique. C’est un verre qui a deux couches ou parois entre lesquelles est emprisonnée de l’air ou un gaz aux propriétés isolantes (argon, xénon ou krypton). Le gaz permet d’augmenter l’isolation d’environ 10 % en moyenne.

Bien que déjà très efficace, il existe des modèles de fenêtres à double vitrage à isolation renforcée qui permet de quasiment doubler les capacités d’isolation de la fenêtre. Le renforcement de l’isolation provient de la fine couche qui recouvre l’une des parois et qui limite encore un peu plus les pertes calorifiques vers l’extérieur en emprisonnant les rayons infrarouges du soleil.

On trouve aussi sur le marché des fenêtres à double vitrage, les fenêtres à vitrage chauffant qui possède un revêtement transparent sur la paroi qui donne à l’intérieur du logement et qui est relié au secteur. Si on veut isoler une grande fenêtre de type baie vitrée de la chaleur des rayons du soleil, on opte pour un double vitrage anti-réfléchissant.

Pour faire son choix entre le double et le triple vitrage pour ses fenêtres, il convient de décider si l’on accorde plus d’importance à l’isolation phonique ou à l’isolation thermique. En ce qui concerne l’isolation thermique, c’est la fenêtre à triple vitrage qui remporte le match avec des résultats supérieurs d’environ 10 %. Pour l’isolation phonique, le double vitrage est plus intéressant.

Fenêtre en triple vitrage

Fenêtre en triple vitrage
Fenêtre en triple vitrage

Le triple vitrage présente donc un bilan en termes d’isolation thermique vraiment excellent mais un peu moins bon au niveau de l’isolation phonique. Il est bien plus cher à l’achat et pèse 50 % de plus qu’un double vitrage. Il faut donc prévoir une menuiserie adaptée pouvant supporter son poids ce qui là aussi va entraîner des coûts supplémentaires.

Il est tout indiqué dans les BBC, les bâtiments à basse consommation, mais c’est dans une maison passive que le triple vitrage est le plus intéressant puisqu’il peut aller jusqu’à permettre de se passer totalement de chauffage. On le pose surtout dans les régions très froides et peu ensoleillées.

Que l’on opte pour du simple, du double ou du triple vitrage pour ces fenêtres, on a aussi le choix du type de verre. Le verre trempé offre une meilleure résistance face aux éléments, le verre feuilleté présente une forte résistance aux coups et le verre armé qui contient une grille a pour objectif d’empêcher l’intrusion de cambrioleurs à l’intérieur de son logement.

A LIRE ÉGALEMENT :