Quel type de vitrage choisir ?

Quel type de vitrage choisir

Si vos fenêtres sont encore en simple vitrage, vos dépenses énergétiques doivent être certainement très élevées et le bruit omniprésent puisque l’air extérieur rencontre peu de barrage avant de pénétrer dans votre habitation. Vous faites peut-être également face à des problèmes de buée, de condensation, etc. Il est donc grand temps de changer vos fenêtres. Alors double ou triple vitrage ? Isolation thermique ou phonique ?

Consultez notre dossier thématique : Fenêtre

Le double vitrage thermique

En France, le double vitrage thermique est celui qui est le plus souvent installé. Il est constitué de 2 verres identiques de 4 millimètres chacun et distants de 16 millimètres. Ces 16 millimètres sont remplis d’air et c’est ce coussin d’air qui va assurer l’isolation thermique. Les professionnels du secteur le nomment 4/16/4 et son coefficient d’isolation se nomme U. Plus le U sera proche de 0, plus il sera efficace et favorisera les crédits d’impôt.

Le double vitrage phonique

Le double vitrage phonique est qualitativement plus intéressant que le double vitrage thermique. En effet, il conserve les qualités d’isolation thermique du double vitrage thermique mais offre une protection contre les nuisances sonores bien plus importante qui n’est vraiment pas négligeable notamment lorsque l’on vit près d’un axe très fréquenté, à côté d’une école, d’une rue bruyante, etc.

double et triple vitrage

Il se différencie par ses mensurations tout en conservant la même épaisseur. Le verre intérieur reste à 4 millimètres mais le verre extérieur augmente à 10 millimètres et le coussin d’air se réduit à 10 millimètres. Les professionnels du secteur le nomment 4/10/10.

Besoin d’un artisan pour vos travaux ? : Demandez un devis fenêtre

Le triple vitrage

Comme son nom l’indique, le triple vitrage comporte 3 verres. Il n’est pas plus performant contre les nuisances sonores que le précédent mais thermiquement il le surpasse largement. Il est donc très protecteur dans les régions très froides mais il a deux inconvénients majeurs : son prix et son poids. Il coûte en effet jusqu’à 80% plus cher et pèse 50% de plus.

Si les charnières et la menuiserie de votre habitation sont anciennes, elles ne pourront pas supporter ce surplus sans s’effondrer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *