Climatiseur monobloc ou Split

Un climatiseur monobloc est un appareil qui peut être mobile ou fixe mais dans les deux cas, le fonctionnement est le même. Il évacue la chaleur de la pièce en l’aspirant et il refroidit cet air grâce à l’évaporateur et le liquide frigorigène qu’il contient.

Les calories inutiles sont alors évacuées par le biais d’un gros tuyau d’évacuation à l’extérieur de l’habitation par le biais d’une fenêtre entrouverte en règle générale ou d’un vasistas.

exemple de clim monobloc

Choisir un climatiseur monobloc

On le nomme monobloc parce qu’il n’y a qu’un appareil, une unité intérieure, sur lequel le tuyau d’évacuation est branché.
Mobile, on le sort uniquement quand on a besoin de s’en servir. Il faut donc prévoir un endroit pour le stocker après la période estivale mais il n’est pas très encombrant. Il présente l’avantage de pouvoir être changé de pièce selon les besoins.

Cependant, il n’est pas adapté pour rafraîchir une pièce de plus de 20 m². Il consomme beaucoup d’électricité dans son fonctionnement et son rendement s’en ressent : il est assez faible.

> A lire également : Climatiseur pour du chaud ou du froid ?

Fixe, on l’installe une bonne fois pour toute dans la pièce choisie. Contrairement au monobloc mobile, il permet de rafraîchir une pièce d’une taille plus conséquente mais il est lui aussi très énergivore et un peu plus cher à l’achat.
A noter que les monoblocs présentent l’inconvénient d’être pour la plupart très bruyants, cela étant dû au moteur qui extraie puis renvoie l’air de la pièce.

Climatiseur monobloc par Samsung ©

Un climatiseur Split se compose d’au minimum 2 unités. Dans tous les cas, on installe une unité à l’extérieur, elle contient un condenseur et un compresseur, et une unité à l’intérieur de la pièce que l’on veut rafraîchir. On peut installer autant de splits (unités intérieures) que de pièces que l’on veut mettre au frais. Quand on installe plusieurs splits dans une habitation, le dispositif prend le nom de multisplit.

Le choix du climatiseur split

Un climatiseur Split est moins bruyant qu’un climatiseur monobloc mais il émet tout de même du bruit au niveau de l’unité extérieure. C’est du coup moins gênant pour les résidents mais cela peut-être inconfortable pour les proches voisins. Pour remédier à ce problème, il suffit d’installer un système d’isolation phonique autour de l’unité extérieure.
Plus cher à l’achat que le climatiseur monobloc, il présente cependant un bien meilleur rendement et peut rafraîchir des pièces d’une surface avoisinant les 30 m².

Climatiseur split par Mitsubish ©

Au moment de faire son choix entre un monobloc et un split, il faut surtout se demander si on va s’en servir régulièrement dans l’année ou seulement ponctuellement l’été.
Si on ne souhaite rafraîchir qu’une petite pièce, un climatiseur monobloc peut être suffisant. En revanche, si on a besoin de rafraîchir une pièce plus grande voire plusieurs pièces, il est plutôt conseillé d’acquérir un climatiseur split.

Quel que soit le modèle choisi, il ne faut pas oublier qu’un climatiseur consomme beaucoup d’énergie et qu’il convient de l’utiliser avec parcimonie pour ne pas voir sa facture d’électricité s’envoler.

A LIRE ÉGALEMENT :